SEANCE INAUGURALE

8H45 – 9H45

Authentification forte, temps réel, traçabilité, blockchain, data, géolocalisation… : comment le paiement devient une expérience à 360° à l’ère du nomadisme connecté

Les clients ont changé : ils sont habitués au temps réel, à la gratuité, au nomadisme, à la mondialisation, à l’ergonomie, à la customisation des services… Des exigences acquises dans d’autres domaines, notamment sur les réseaux sociaux et auprès des GAFA et BATX, et qu’ils transposent vis-à-vis des paiements.
Au-delà des innovations techniques, la révolution du paiement en fait une expérience immédiate, fluide, enrichie de prestations à valeur ajoutée, grâce aux nouveaux outils, IA et API en tête… Plus que jamais, le paiement ne se réduit pas à la transaction elle-même.
Le paradoxe de cette révolution, qui mobilise tant de nouvelles technologies, c’est que le paiement, intégré à un vaste écosystème… semble devoir se faire totalement oublier pour réussir son pari. L’objectif de cette session est de faire le point, tant sur les innovations techniques et réglementaires, que sur les nouveaux horizons stratégiques et les opportunités de croissance.

CONFERENCE N°1

9H45 – 10H30

L’ère de l’authentification forte : biométrie, sécurité, identité numérique…

La DSP2 entrera en vigueur le 14 septembre 2019, renforçant la concurrence des fintechs, mais multipliant aussi les opportunités d’innovations, en matière d’authentification notamment, puisqu’au moins deux facteurs indépendants seront exigés. Par ailleurs, plusieurs scandales de vols de données ont rendu les consommateurs plus méfiants.
Quels sont les nouveaux défis de la sécurité des paiements ?
Comment renforcer la sécurité de l’authentification, tout en gagnant en rapidité, pour des consommateurs toujours plus pressés ?
Va-t-on vers la disparition de tout support de paiement via la biométrie ?

PAUSE – NETWORKING

CONFERENCE N°2

11H00 – 11H45

La cybersécurité et la lutte contre la fraude, entre accélération et globalisation des transactions

Deux défis complexifient la cybersécurité : l’accélération des transactions, avec l’essor du temps réel, et la mondialisation des opérations. Ce dernier point rend la chose encore plus difficile, car, si les hackers sont mondialisés, les législations nationales, elles, sont encore loin d’être harmonisées. Qu’apportent l’intelligence artificielle et les machines auto-apprenantes à la cybersécurité ?

CONFERENCE N°3

11H45 – 12H30

Crypto-monnaies et blockchain : le point sur les innovations

Un temps considérées comme marginales, les devises digitales font désormais partie du marché du paiement. La blockchain est aussi passée du statut d’innovation exotique à celui de technologie éprouvée, mise en œuvre par de grandes banques. La plateforme Corda de R3 continue ainsi son expansion. Toutefois, les avis demeurent partagés. Ainsi, alors que la BRI s’était montrée, dans son dernier rapport (17 juin 2018), très circonspecte sur les crypto-monnaies totalement décentralisées, la Banque mondiale a réalisé, en août dernier, sa première levée de fonds sur blockchain.
Quelles sont les réglementations actuelles encadrant les devises digitales ? Quelles évolutions sont-elles possibles ?
Des paiements et monnaies totalement décentralisés peuvent-ils être mis en œuvre à grande échelle ?
Quels pays et entreprises déploient des projets dans ce domaine ?
Quelles économies peuvent-elles être ainsi réalisées ?

COCKTAIL DEJEUNER

CONFERENCE N°4

13H30 – 14H15

Open Banking : nouvelle boîte de Pandore de la fintech ?

L’Open Banking, favorisé par la DSP2 et l’essor des fintechs, est une épée à double tranchant. D’une part, il favorise l’innovation, en permettant à de nombreux prestataires d’accéder aux données des clients bancaires, pour concevoir et affiner leurs produits. Cet échange peut stimuler aussi l’innovation chez les banques. Les consommateurs, eux, peuvent mieux comparer et choisir les offres, via les plateformes d’agrégation. Mais d’autre part, la contrepartie de l’Open Banking est que la fidélisation des clients se complexifie…
Comment exploiter au mieux les opportunités de l’Open Banking, en termes d’innovations et de digitalisation, sans perdre le cap et le contact avec ses clients ?

CONFERENCE N°5

14H15 – 15H00

Tour d’horizon du meilleur des API en matière de paiement

Les interfaces de programmation applicatives sont autant de passerelles vers l’innovation, puisque fintechs et développeurs peuvent participer à l’élaboration et l’intégration des produits. Certains prestataires mettent ainsi en place des plateformes d’API, pour accélérer l’intégration de leurs solutions chez leurs clients, en réduisant le délai de mise sur le marché, ce qui constitue un avantage concurrentiel.
Quelles sont les API les plus marquantes ?
Qu’apprendre de l’API Market de BBVA et du dispositif Santander Connect ?
Quelles sont les règles d’or du déploiement des API ?

PAUSE – NETWORKING

CONFERENCE N°6

15H30 – 16H15

L’intelligence artificielle, nouvel atout du Smart Payment

La robotisation, la collecte et l’analyse en temps réel de data… beaucoup d’innovations ouvrent de nouvelles perspectives.
Comment l’intelligence artificielle booste-t-elle la sécurité des paiements ? Qu’apporte-t-elle à la connaissance des clients et de leurs usages, à la connaissance de l’écosystème du paiement ?L’automatisation totale des transactions est-elle un horizon souhaitable ?

CONFERENCE N°7

16H15 – 17H00

Instant Payment : une nouvelle norme ?

Le 30 novembre 2018, la BCE a donné le coup d’envoi de TIPS, sa plateforme de paiement instantané en zone euro. La première transaction a eu lieu entre des clients de Natixis et CaixaBank. Temps de compensation : moins de 10 secondes. La BCE promet une réduction de 90 % des coûts. Mais pour que TIPS fonctionne à grande échelle, il faut qu’un nombre important de banques de la zone euro l’adoptent. La montée des acteurs émergents proposant des transactions en temps réel accentue aussi la pression sur le marché. Dès cette année 2019, la BCE devrait aussi mettre en place, dans ce cadre, un dispositif associant les numéros de téléphone et les comptes bancaires : cela permettra les paiements P2P instantanés avec le numéro de mobile.
Le paiement instantané va-t-il rapidement devenir la norme ? Quelles stratégies pour l’Instant Payment en Europe, face à la menace de Google, Amazon, Apple, Alipay, Tencent, Samsung et consorts ? Qu’en est-il dans d’autres pays (USA, Australie, Malaisie, Hongrie, Slovénie…) qui déploient des plateformes de paiement instantané ?

CONFERENCE N°8

17H00 – 17H45

Paiement mobile et sans contact : atteindre le Graal du « zéro clic »

Alors que l’essor des paiements mobiles s’amplifie, notamment en Chine, il est intéressant de s’interroger sur les opportunités de ce nouvel usage.
Comment gagner la guerre de la fluidité sans sacrifier la sécurité ? Comment gérer la concurrence des paiements directement intégrés aux messageries des réseaux sociaux ? Comment créer de la valeur ajoutée, notamment grâce à la géolocalisation et à l’exploitation des Big Data ?

CLOTURE